diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Les rendez-vous


Adhérer
> Pourquoi ?
> Comment ?


Calendrier des formations 2017

Actualités

INFO POUR LES SALARIES DU BATIMENT

Indemnités de transports et de repas

 

Article I - Indemnités de transports - Trajets

 

En application du chapitre I Petits déplacements - Titre VIII de la convention collective nationale du 8 octobre 1990 (étendue par arrêtés ministériels des 8 et 12 février 1991) concernant les ouvriers employés non visées par le décret du 1er mars 1962 d'une part, et par les entreprises du bâtiment visées par le décret du 1er mars 1962 d'autre part ; et en application de l'article II-6 de la convention collective régionale des ouvriers du Bâtiment des Pays de la Loire du 1er décembre 2006 (étendue par arrêté ministériel du 21 décembre 2007, parue au JO du 3 janvier 2008) et son avenant n°1, les organisations représentatives d'employeurs et de salariés se sont réunies et ont déterminé les montants des indemnités de Transports Trajets des ouvriers du Bâtiments des départements de Loire-Atlantique, Maine et Loire, Mayenne, Sarthe et Vendée, comme indiqué dans le tableau ci-dessous :

 

Au 1er octobre 2012

 

Zones 1-A - 0 à 5 km

Trajet : 0.47 €

Transport : 0.74 €

 

Zones 1-B - 5 à 10 km

Trajet : 0.66 €

Transport : 0.95 €

 

Zones 2 - 10 à 20 km

Trajet : 1.87 €

Transport : 3.69 €

 

Zones 3 - 20 à 30 km

Trajet : 4.02 €

Transport : 6.98 €

 

Zones 4 - 30 à 40 km

Trajet : 5.03 €

Transport : 10.68 €

 

Zones 5 - 40 à 50 km

Trajet : 6.02 €

Transport : 15.90 €

 

Zones 6 - 50 à 65 km

Trajet : 6.77 €

Transport : 17.04 €

 

Zones 7 - 65 à 80 km

Trajet : 8.05 €

Transport : 20.62 €

 

Article II - Indemnités de repas

 

En application du chapitre I Petits déplacements - Titre VIII de la convention collective nationale du 8 octobre 1990 (étendue par arrêtés ministériels des 8 et 12 février 1991) concernant les ouvriers employés non visées par le décret du 1er mars 1962 d'une part, et par les entreprises du bâtiment visées par le décret du 1er mars 1962 d'autre part ; et en application de l'article II-6 de la convention collective régionale des ouvriers du Bâtiment des Pays de la Loire du 1er décembre 2006 (étendue par arrêté ministériel du 21 décembre 2007, parue au JO du 3 janvier 2008) et son avenant n°1, les organisations représentatives d'employeurs et de salariés se sont réunies et ont déterminé les montants des indemnités de Transports Trajets des ouvriers du Bâtiments des départements de Loire-Atlantique, Maine et Loire, Mayenne, Sarthe et Vendée, est fixé à 8.74 €.

 

A titre dérogatoire, il demeure fixé à 8.99 € pour le département du Maine et Loire.



REFORME DES RETRAITES, ET SI ON EN PARLAIT...

Débat_retraites_NL.jpg

Réformer le système des retraites est un impératif, pour le pérenniser, réduire les inégalités qu’il provoque, et le rendre plus lisible.

 

Lors de la conférence sociale, la CFDT a porté des revendications fortes pour sécuriser un dispositif de plus en plus fragile ;  la prise en compte de la pénibilité, la réduction des inégalités liées aux carrières incomplètes, à l’écart de revenu entre les hommes et les femmes,  mais aussi la mise à plat d’un système qui n’est plus adapté à la réalité du monde du travail et de la société.

 

Un projet de loi doit être présenté au Conseil des Ministres le 18 septembre et la loi devra être adoptée en fin d’année.

 

C’est dans ce contexte que l’URI CFDT des Pays de la Loire organise 2 débats, l’un à Nantes le 11 septembre de 8h45 à 13h00 à la Maison des Syndicats, Bâtiment Central (salle F) Place de la Gare de l’Etat, l’autre à Angers le 24 septembre de 8h45 à 13h00, à la Bourse du travail (salle Pelloutier).

 

C’est une occasion importante de débattre et de mieux comprendre les enjeux d’une réforme complexe.

Pour y participer, un simple geste, renvoyez le bulletin d’inscription.

 



Document à télécharger : [pdf] Programme et bulletin d'inscription, cliquer ici (347,01 ko)

RASSEMBLEMENT DES ELUS LE 10 OCTOBRE A PARIS

Rasst_Elus_10_oct.gif

Nous avons connu ces dernières années 3 rassemblements régionaux. Cette année, la CFDT organise un rassemblement national à Paris. Une occasion à ne pas rater !

 

En effet, ce temps fort pour les militants, est l’occasion d’échanger, de mieux connaître, de rencontrer des élus ou des mandatés venus de territoires et de champs professionnels variés. C’est l’occasion de débattre de l’actualité avec le Secrétaire Général de la CFDT, Laurent Berger, et de rencontrer les responsables nationaux des branches professionnelles.

 

C’est un évènement important dans la vie militante. Il permet à la fois de se sentir plus à l’aise, et produit un effet « booster » très impressionnant. Le 10 octobre arrivera vite… Il n’y a pas de temps à perdre pour vous inscrire.

 

Des départs en train seront organisés au départ de :

 

Nantes : 7h30 - (retour) 17h24

St-Nazaire : 6h44 - (retour) 17h24

 

Les inscriptions se font toutes via le lien suivant : http://rassemblement10octobre2013.cfdt.fr  

(mot de passe : RASST10OCT13)

 



RASSEMBLEMENT NATIONAL DES CONSEILLERS PRUD'HOMMES LE 6 JUIN A PARIS

Par Geneviève Béchard, Conseillère prud'hommes

6 conseillers prud'hommes du 44
6 conseillers prud'hommes du 44

Il a fallu se lever bien tôt pour être au rendez-vous que la Confédération donnait le 6 juin à 450 conseillers prud'homaux au musée des arts forains à Paris. Journée riche en rencontres et en messages forts : la secrétaire nationale en charge du dossier, Marie-Andrée Seguin, nous a accueilli en rappelant l'importance du mandat de conseiller prud'hommes pour la CFDT, cette journée étant l'occasion de renforcer le lien entre l'organisation et le réseau des conseillers prud'hommes. Un lien à redynamiser notamment au moment où les conseillers vont être confrontés à l'interprétation des nouvelles règles issues de l'accord sur la sécurisation de l'emploi. Ce thème a été évoqué le matin : une table ronde composée de Didier Cauchois et Laurent Loyer du service juridique de la Confédération ainsi que Jocelyn Tesson, Vice-président du CPH de la Roche sur Yon, a été consacrée à l'analyse de l'accord, à ses conséquences dans le cadre de la procédure prud'homale. Les questions de la salle ont été nombreuses notamment sur les dispositions relatives aux plans sociaux, aux licenciements économiques, aux prescriptions et aux nouveaux barèmes de conciliation. Des réponses techniques ont été apportées pour relativiser certaines craintes exprimées. La table ronde de l'après-midi était consacrée à la conciliation dans le cadre d'un débat entre Anne Dufour, Présidente du CPH de Paris et Marie-Claude Roinel, défenseur dans le Limousin. Les pouvoirs du bureau de conciliation quant à la mise en état ont été vigoureusement rappelés : à ce stade de la procédure, tant les défenseurs que les conseillers, ont un rôle fondamental à jouer pour rétablir au profit du salarié, l'égalité dans l'accès aux moyens de preuve en ordonnant les mesures d'instruction nécessaires à cette fin. La salle a abondé : il faut combattre toutes les réticences !!! La journée s'est clôturée par un temps d'échanges avec Laurent Berger : le paritarisme de la juridiction prud'homale n'est pas en jeu dans la perspective du prochain mandat ; la mesure de la représentativité permettrait de ne plus organiser d'élections. Laurent a rappelé l'importance du mandat de conseiller prud'hommes pour la CFDT, la volonté de nous rassembler plus régulièrement notamment par la mise en place de formations interrégionales. Merci à la Confédération pour l'organisation de cette journée. Pour les Pays de la Loire, Maud Renaud, juriste à l'Union Locale de Nantes a collaboré à l'élaboration de ce rassemblement, un grand merci à elle. Merci à tous pour la qualité des interventions et des échanges. On en redemande !!!



LIP DUB CFDT A VOIR OU A REVOIR

Une autre façon de découvrir la CFDT... en musique !
Une vidéo lancée au congrès régional de Laval.

Lip_Dub.jpg

Il a fallu se lever bien tôt pour être au rendez-vous que la Confédération donnait le 6 juin à 450 conseillers prud'homaux au musée des arts forains à Paris. Journée riche en rencontres et en messages forts : la secrétaire nationale en charge du dossier, Marie-Andrée Seguin, nous a accueilli en rappelant l'importance du mandat de conseiller prud'hommes pour la CFDT, cette journée étant l'occasion de renforcer le lien entre l'organisation et le réseau des conseillers prud'hommes. Un lien à redynamiser notamment au moment où les conseillers vont être confrontés à l'interprétation des nouvelles règles issues de l'accord sur la sécurisation de l'emploi. Ce thème a été évoqué le matin : une table ronde composée de Didier Cauchois et Laurent Loyer du service juridique de la Confédération ainsi que Jocelyn Tesson, Vice-président du CPH de la Roche sur Yon, a été consacrée à l'analyse de l'accord, à ses conséquences dans le cadre de la procédure prud'homale. Les questions de la salle ont été nombreuses notamment sur les dispositions relatives aux plans sociaux, aux licenciements économiques, aux prescriptions et aux nouveaux barèmes de conciliation. Des réponses techniques ont été apportées pour relativiser certaines craintes exprimées. La table ronde de l'après-midi était consacrée à la conciliation dans le cadre d'un débat entre Anne Dufour, Présidente du CPH de Paris et Marie-Claude Roinel, défenseur dans le Limousin. Les pouvoirs du bureau de conciliation quant à la mise en état ont été vigoureusement rappelés : à ce stade de la procédure, tant les défenseurs que les conseillers, ont un rôle fondamental à jouer pour rétablir au profit du salarié, l'égalité dans l'accès aux moyens de preuve en ordonnant les mesures d'instruction nécessaires à cette fin. La salle a abondé : il faut combattre toutes les réticences !!! La journée s'est clôturée par un temps d'échanges avec Laurent Berger : le paritarisme de la juridiction prud'homale n'est pas en jeu dans la perspective du prochain mandat ; la mesure de la représentativité permettrait de ne plus organiser d'élections. Laurent a rappelé l'importance du mandat de conseiller prud'hommes pour la CFDT, la volonté de nous rassembler plus régulièrement notamment par la mise en place de formations interrégionales. Merci à la Confédération pour l'organisation de cette journée. Pour les Pays de la Loire, Maud Renaud, juriste à l'Union Locale de Nantes a collaboré à l'élaboration de ce rassemblement, un grand merci à elle. Merci à tous pour la qualité des interventions et des échanges. On en redemande !!!


Pour voir la vidéo, cliquer ici

LE BULLETIN D'ADHESION NOUVEAU EST ARRIVE

Adhésion.jpg
Il est doté d'un nouveau logo, de la signature du nouveau Secrétaire Général, d'une nouvelle typographie... C'est un document à diffuser largement auprès des collègues, des sympathisants, pour leur proposer de rejoindre la CFDT. Plus nombreux, nous serons plus forts. Notre action est reconnue, nous accompagnons des salariés, nous devons le faire savoir et valoriser ces résultats. Nos orientations se construisent sur des valeurs de justice, de solidarité, d'égalité et de démocratie. En proposant l'adhésion, nous rendons service aux salariés. C'est leur permettre de se former, d'être informé, défendu et de participer à la vie de la CFDT. En proposant l'adhésion, nous garantissons notre autonomie et notre indépendance et consolidons notre rapport de force. Ensemble agissons pour être plus nombreux... Proposons l'adhésion

Document à télécharger : [pdf] Bulletin d'adhésion, cliquer ici (449,95 ko)

REPRESENTATIVITE : ON EST LES CHAMPIONS...

Les chiffres régionaux sont tombés. La CFDT est première dans le public avec 30.62% (CGT : 22.63%) et dans le privé avec 36.08% (CGT : 23.9%).

N°1_NL.jpg
Bravo à toutes les équipes CFDT qui, par leurs actions quotidiennes, ont agi et ont convaincu. Cette première mesure de la représentativité est une réussite pour la CFDT. Il nous faut apprécier cette victoire. Elle est la preuve que les salariés nous font confiance. Nos actions, nos positionnements et nos orientations sont reconnus et appréciés. Un syndicalisme qui obtient des résultats, qui ambitionne pour une transformation sociale et qui concilie le rapport de force et la négociation. Savourer ces résultats, mais ne pas nous endormir sur nos lauriers... Déjà les résultats électoraux se compilent pour le prochain chiffrage de la représentativité en 2017. Nous nous devons de les conforter, voire de les renforcer, en structurant de nouvelles implantations, en favorisant le développement des sections existantes, etc. Des outils sont à disposition des équipes, des formations pour proposer l'adhésion, préparer les élections professionnelles ou encore des enquêtes flash. Il ne reste plus qu'à les utiliser, pour progresser encore et confirmer notre première place !

1ER MAI : AGIR ENSEMBLE POUR L'EMPLOI

1er_mai_2013.jpg
Cette année, le 1er mai revêt une couleur particulière. Il ne sera pas unitaire. C'est une décision qui fait suite au comportement agressif de certains militants CGT au cours de ces derniers mois. En effet, l'unité syndicale ne se décrète pas, elle se vit et doit se construire dans le respect de nos différences. Un 1er mai qui doit être l'occasion : D'affirmer notre solidarité avec les travailleurs qui n'ont pas accès aux droits fondamentaux, De porter notre exigence d'une Europe plus forte, plus solidaire, une Europe qui développe la justice, De valoriser notre engagement, pour l'emploi, pour une action syndicale qui produit des résultats. Dans ce contexte de crise économique, les militants CFDT doivent être nombreux à porter ces revendications, nombreux à se rassembler à : Nantes 11h30 - Esplanade des chantiers Saint-Nazaire 11h00 - Front de mer, face à la sous-préfecture Ancenis 10h30 - Aux Arcades Châteaubriant Lieu et heure de rassemblement à venir (contact : 02 40 81 05 31)

Document à télécharger : [pdf] Tract CFDT 1er mai 2013 (825,64 ko)

LA CDFT AUX SALONS CE LES 14 ET 15 MARS 2013

SalonsCE_2013.gif

Comme chaque année, la CFDT sera présente aux Salons CE les 14 et 15 mars prochains à la Beaujoire à Nantes.

La CFDT y tiendra un stand et sera à disposition des équipes et militant(e)s CFDT mais aussi de tous les élu(e)s CE et DP et les membres des CHSCT pour leur diffuser toutes les informations sur les différentes instances et sur la CFDT.

Et pour la première fois et en accord avec la CFDT, deux débats seront organisés avec la CFDT, la CGT et le Medef :

Jeudi 14 mars à 10h30 : "Le modèle social français est-il un frein à l'emploi et la compétitivité des entreprises ?", avec la participation pour la CFDT de Jacques Bordron.

Vendredi 15 mars à 10h30 : "Peut-on s'entendre sur le rôle du CE ?  Le CE est-il condamné à gérer le budget des activités sociales et culturelles ou doit-il être plus impliqué dans ses prérogatives économiques ?", avec la participation pour la CFDT de Sylvaine Bossé.

Toutes les équipes et militant(e)s CFDT qui ont l'intention de se rendre sur ce Salon sont invités à passer au stand CFDT (de nombreuses informations seront disponibles et un temps d'échange convivial est prévu chaque jour entre 11h45 et 12h30) mais aussi à participer aux deux débats ci-dessus.

Adresse : Parc des Expositions de la Beaujoire - Hall 2 - Route de St-Joseph - 44300 NANTES

Horaires : 9h00 à 17h00



ACCORD SECURISATION DE L'EMPLOI : NOUVEAU TRACT DE DECRYPTAGE

2013-01-28_Photo_Tract_Conf.gif
A la suite de l'accord sécurisation de l'emploi, la CFDT diffuse un nouveau tract de décryptage de l'accord. Bonne lecture.

Document à télécharger : [pdf] Tract accord sécurisation de l'emploi (448,01 ko)

Page(s):  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12 

©2009-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales